Place Jean Moulin 23700 AUZANCES | 05 55 67 00 17

Histoire de la Ville d'Auzances

Situé sur un éperon rocheux, surplombant la courbe d’une vallée couverte de bois, tout proche du confluent du Cher et de la Noisette, le site d’Auzances a été occupé dès l’époque néolithique .
 Dès le 1er siècle , les Romains  investirent  le territoire,  (la tradition dit que le nom "Alisancia" viendrait   du mot alisier, le sorbier des oiseaux ?)   et y bâtirent plusieurs « villae »,  délaissées vers les IIIème et IVème  siècles. La découverte de médailles gauloises, les vestiges d’une villa gallo romaine, les restes d’un vieux rempart,  prouvent l’ancienneté de la cité.

Des siècles plus tard,
la ville subit les assauts des troupes anglaises du prince noir et le  château présent sur l'actuelle place du marché est probablement détruit  pendant la guerre de cent ans. Celui-ci fut reconstruit par Louis II duc de Bourbon quelques années plus tard (vers 1396) Auzances reste propriété de la famille des Bourbons jusqu'à la révolution ; le chteau , au  début du XIXème siècle est dans un état de délabrement avancé et est   totalement arasé en 1956.

Jusqu’au XXème siècle
la ville connut  une grande expansion commerciale et artisanale. Le tannage et le travail des peaux (mégisserie) - qui donnèrent aux habitants le surnom de « pelauds » : marchands de peaux- la confection des chapeaux en feutre et des vêtements occupaient la population.  De nombreux moulins à eau (une dizaine), installés le long de la rivière « la Noisette », utilisaient l'énergie hydrauliques  et témoignent de premières activités industrielles dans l ebourg.

Les bâtiments des anciennes salaisons nous rappellent qu’au cours du siècle dernier Auzances était célèbre pour ses saucissons, son pâté “Mont-d’Or” et autres charcuteriesDeux laiteries contribuaient  également à la vie et à la réputation du bourg : la petite laiterie Saule avec le « Petit Carré d’Auzances », et une autre plus importante qui fabriquait Le Boursault.  

Situé dans un bassin agricole d’élevage bovin aujourd’hui essentiellement allaitant (races Charolaise et Limousine),  Auzances accueille toujours deux entreprises de collecte et de traitement du lait.